Ikigaï : trouvez ce qui vous fera vous lever le matin

business image

Ikigaï… Mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir signifier ?

L’ikigaï (iki : la vie ou « être en vie » / gaï : ce qui vaut la peine) est un concept japonais qui, comme son nom l’indique, représente le sens de la vie. Pour être plus claire, si tu trouves ton ikigaï, tu ne te lèveras plus jamais la boule au ventre, tu n’avanceras pas à reculons pour aller au travail.

Non. Tu te réveilleras tout simplement heureux et enjoué à l’idée de commencer cette nouvelle journée. Pourquoi ? Parce que tu pratiqueras une activité qui fera totalement sens pour toi.

L’Ikigaï, concrètement c’est quoi?

C’est selon moi à la fois simple et compliqué de le trouver.

Simple parce que l’ikigaï ne se compose que de 4 piliers :

  • ce que tu aimes ;
  • pour quoi tu es payé ;
  • pour quoi tu es doué ;
  • ce dont le monde a besoin.

Jusqu’ici, tout va bien. Tu l’auras compris, il suffit de trouver les éléments de chaque pilier qui te correspond. Le croisement de ces éléments formera ton ikigaï.

C’est la que les choses se gâtent (mais juste un peu).

Comment trouver son Ikigaï ?

Trouver son Ikigaï, c’est donc trouver ce qui fait profondément sens pour toi. C’est l’agrégation de tout ce qui devrait, selon ce concept, composer ton activité lucrative : elle doit te permettre de t’épanouir, de te rémunérer et de te sentir utile.

  1. Attrape un papier et un stylo
  2. Note toutes les qualités qu’on vous attribue
    Pour t’aider, demande à tes proches les plus objectifs !
  3. Sers toi du modèle d’Ikigaï ci-dessus et commence par remplir les 4 grands cercles :
    Ce que tu aimes : ce qui te touches, te passionne…
    Pour quoi tu es doué : Les accomplissements qui te rendent fier(e), ton ou tes talents…
    Pour quoi tu es payé : les compétences qui te permettent de gagner de l’argent…
    Ce dont le monde a besoin : ce que tu peux apporter et que tu aimerais apporter au monde, les changements que tu aimerais voir et pour lesquels tu pourrais contribuer…
  4. Trouve un rapport cohérent entre tes quatre piliers.
    Ce point d’union entre eux est ton ikigaï.

N’oublie surtout pas que l’ikigaï évolue avec toi. Il ne sera pas le même selon que tu as 17, 26 ou 70 ans ! Il s’agit d’un exercice à répéter selon ton gré en fonction des changements rencontrés au cours ta vie.

Si vous êtes à la recherche de sens dans votre travail, je vous conseille de lire l’article de Sophie sur le sujet : cliquez ici pour le lire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.