Sport : comment j’ai perdu presque 5 cm de tour de taille en un mois

fitgirl sport

Dimanche 3 mai. Cela fait maintenant 4 semaines que je fais du sport tous les soirs avec la célèbre youtubeuse SissyMua.

Mon rapport au sport

J’ai découvert le compte de Sissy il y a 4 ans je pense. A l’époque elle était réputée pour son programme « Bikini avec Sissy ». J’aimais bien le contenu qu’elle proposait, nature et sans chichi. Pour autant, ça n’avait pas vraiment suffit à me motiver à faire du sport à l’époque.

Un peu comme un match de foot:

c’est sympa à regarder mais de là à aller sur le terrain, faut pas abuser.

L’année dernière je me suis inscrite à la salle de sport avec une copine. J’ai beaucoup aimé suivre les cours des coachs, sympas et à l’écoute. J’ai (re)pris goût au sport mais à ce moment là, j’avais du temps. J’étais en pleine rédaction de mémoire, sans stage ni job à côté. Je pouvais aller à la salle à l’heure que je voulais et suivre les cours qui me faisaient plaisir sans contrainte.

En mai 2019, j’ai suivi un programme d’un mois proposé par deux coachs : 3 séances par semaine de 30 minutes de musculation et 30 minutes de cardio HIIT (ndlr Entraînement fractionné de haute intensité). J’ai découvert le fonctionnement de la plupart des machines ainsi qu’un tout autre level de fatigue. Je peux vous dire que les résultats se sont très vites fait sentir. Je n’ai plus mes mesures de l’époque en tête mais clairement ça m’avait fait du bien.

Après ce mois de programme, j’ai continué à aller à la salle mais j’ai vite commencé à travailler et n’ai plus du tout eu le temps de faire du sport. Le temps a passé et une chose en entraînant une autre… je ne suis retournée à la salle de sport qu’en janvier 2020.

2020, une nouvelle année

Comme je vous en avais parlé dans cet article, je me suis fixée des objectifs en 2020 que je comptais bien tenir. J’ai arrêté de fumer et je courrais 10 kms par semaine sur tapis à la salle. Je faisais aussi quelques cours de muscu quand je le pouvais (autrement dit, quand j’arrivais à l’heure). Ça m’a déjà redonné l’habitude de faire du sport, de me bouger et de tenir mes engagements.

Et puis quand je me sentais stressée ou de mauvaise humeur, notamment du fait de l’arrêt de la cigarette, ça m’aidait beaucoup de me retrouver dans cette salle de sport où tout le monde se concentre sur ses propres performances, sans faire attention à ce que tu fais. C’est un endroit où le « prendre soin de soi » est au centre des préoccupations de chacun, ce dont j’avais grandement besoin en ce début d’année.

Mars 2020, patatra

On arrive alors en mars 2020. Le confinement. Comment vous dire que j’étais dégoûtée. J’étais vraiment bien partie pour tenir mes objectifs annuels.

Sur Instagram, je voyais tous les entrepreneurs faire des lives pour occuper les gens et se faire connaître. Je suis tombée sur le compte de SissyMua et ai tenté un de ses lives. Et là : révélation.

La séance m’a tuée et j’ai eu du mal à marcher pendant plus de 3 jours.

Mais je me suis dit :

Ma vieille, c’est ça qu’il te faut.

J’ai fait 2 ou 3 séances et ai profité d’une promo qu’elle faisait sur son application pour me la payer. Bref je pensais être au max du max quand Sissy a annoncé qu’elle commençait un programme d’un mois de lives tous les soirs.

Le concept ? Une séance de sport en direct tous les jours avec Sissy, qui nous fait travailler différentes zones du corps tant avec du cardio HiiT que du renforcement musculaire.

Mon mois avec SissyMua

Mon objectif du mois d’avril a donc été de tenir le programme du début à la fin et de voir mon évolution. Ça a été une réussite à tout point de vue.

Je n’ai raté aucune séance. Déjà, ça c’était une grosse victoire surtout en étant à la maison.

Je tiens déjà à préciser que je n’ai absolument pas fait attention à mon alimentation. J’ai mangé comme d’habitude, et parfois même bien plus. La différence quand même reste qu’avec le confinement, on cuisine tous les jours et mon alimentation doit nécessairement être un poil plus saine (même si je me fais des pancakes, des lasagnes, des pizzas, etc.).

J’ai noté mes mesures chaque semaine sur mon bullet journal pour voir comment mon corps réagissait à autant de sport. J’ai aussi noté comment je me sentais à la fin de la semaine, mon niveau d’énergie, si je pensais avoir mangé sans trop d’excès ou pas, etc.

Je vous présente mes résultats pour le mois et ensuite je vous les explicite un peu après.

 PoidsBrasPoitrineTailleHanchesCuissesGenouxMollets
Départ
06/04 – 18h
54,325826596533334
S1 – 12/04 – 8h305425826495,5523232,5
S2 –19/04 – 8h405425836294,5523131,5
S3 –26/04 – 8h1554,324,58361,594513132
S4 –03/05 – 9h3053,924,58360,592,5513132
NB : Poids en kilos, le reste en centimètres

Mon poids

La première chose que j’ai remarqué, c’est que mon poids est resté plutôt stable durant ce mois-ci mais que mes mesures ont vraiment changé. Je pense que ça peut s’expliquer par le fait de ne pas avoir changé mon alimentation. Le poids ne change quasiment pas, pourtant je me suis clairement raffermie, j’ai même perdu un peu de cellulite à quelques endroits.

Je trouve ça plutôt cool d’ailleurs parce que ça montre à quel point l’obsession du chiffre sur la balance n’a absolument aucun sens. Beaucoup de sportifs et sportives montrent leur corps à deux périodes différentes de leur vie, et souvent leur poids n’a que peu changé (ils sont même parfois plus lourds qu’avant et paraissent pourtant plus fins, élancés, fermes, #enshape comme on dit).

Mes mesures

Sur mes résultats, je note que mes premières mesures ont été prises juste avant la première séance du programme, le soir (donc après avoir bu et mangé) alors que les autres mesures ont été prises le matin à jeun. Je ne sais pas si mes mesures auraient foncièrement changé mais il me parait important de le préciser.

Les résultats les plus impressionnants sont évidemment le tour de taille et le tour de hanches.

-4,5 cm de tour de taille

-3,5 cm de tour de hanche

-2 cm de tour de cuisses, genoux et mollets

J’ai une taille naturellement assez fine qui s’est recreusée grâce aux exercices de gainage, en particulier de gainage latéral. Franchement c’est une souffrance mais on sent tout de suite que les obliques travaillent.

Pour ce qui est du tour de hanche, je trouve que cette zone est la plus difficile à travailler (pour moi). C’est une zone où je stocke beaucoup et j’ai eu du mal à avoir un ressenti optimal au début. Maintenant j’ai plus de facilité à me concentrer sur une zone pendant un exercice et j’arrive donc mieux à la contracter volontairement. Mais ça vient avec l’entraînement.

Mon ressenti

Ce qui est assez marrant aussi, c’est quand je compare les résultats de la semaine du 20 au 26/04 avec ce que j’ai noté comme ressenti. Cette semaine là, c’était la seule semaine où j’ai raté la séance du mercredi 22 à cause de la fatigue (j’ai rattrapé cette séance le lendemain pour aller jusqu’au bout de la démarche tout de même). Cette semaine-là, je déjeunais vers 15h30, presqu’uniquement des sucres rapides, style tartines, gateaux, etc. Et on le voit bien, j’ai pris un peu de poids et ai quasiment stagné en termes de mesures.

La semaine suivante par contre, j’ai repris une alimentation un peu plus « normale » pour moi, je mangeais plus tôt, plus de légumes, je buvais plus d’eau. Et les résultats ont redécollé.

Verdict ?

Je me dis que si j’avais été plus sage sur les sucreries, les résultats auraient été encore meilleurs mais franchement je m’en fiche complètement. Je me sens super fière de moi, et je commence à apprécier le corps que je suis en train de dessiner : c’est ça le plus important.

SissyMua refait un mois de lives du 04 au 31/05 et je vais clairement continuer ce programme avec elle ! Je vais essayer de faire un peu plus attention à mon alimentation et de limiter le sucre (enfin… le chocolat surtout, mon péché mignon).

Mais bon, je ne vais pas me priver pour autant (j’ai une recette de brownie à tester hehehe).

Par contre restons quand même bien conscients que ce n’est pas toujours possible de faire du sport tous les soirs à heure fixe et que chaque corps réagis de manière différente. Là c’est cool, on en profite pendant le confinement. Mais le jour où le travail reprendra normalement, les résultats ne seront pas au rendez-vous aussi vite. Ce qui n’empêche évidemment pas de rester motivé et de donner le meilleur de soi-même à chaque fois 🙂

J’en ai fini pour cet article. Pour le moment je ne me sens pas encore prête à vous montrer l’évolution en photo. J’en ai pris et j’en suis fière mais de là à le partager sur internet, il y a un gap.

En tout cas, je vous ferai un article le mois prochain pour un verdict du 2e programme de Sissy : on verra bien si j’ai tenu le coup ou pas !

Bonne fin de week-end !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.