Le coup de déprime : comment s’en sortir ?

deprime

Alors oui, même en étant une girlboss, organisée, optimiste et tout le blabla on peut avoir un petit coup de déprime. On n’est pas invincible et nos fragilités nous permettent aussi de se poser les bonnes questions. Les causes étaient assez claires : du stress au travail et une abondance de sorties post dé-confinement qui m’a épuisé. Deux choses qui s’étaient calmées pendant le confinement et qui me revenaient d’un coup à la gueule. Mais ça va mieux et je voulais vous partager les petites astuces qui m’ont aidées à sortir de ce coup de déprime.

Savoir reconnaître qu’on a un coup de mou

J’essaye de faire attention à mes émotions et d’être à l’écoute de mes sensations donc je le sens tout de suite quand ça va pas. Après deux options s’offrent à moi. La première étant la plus simple : ne rien faire et attendre que ça passe, rester dans le « j’ai envie de rien », un état végétatif entre le lit, la cuisine et la salle de bain. Sinon on peut décider de contrer ce mood et changer son état d’esprit.

La seconde solution est évidemment la plus difficile et celle qui demande le plus d’efforts. Je sais qu’habituellement j’étais plutôt du genre à rester dans mon lit, à regarder des vidéos et attendre que ça passe. L’introspection que j’ai fait pendant le confinement m’a aidé à choisir la seconde option. En effet c’est mes bonnes habitudes (que j’ai laissé tomber pendant une semaine) et le fait que j’avais envie d’avancer dans ma vie, dans son contrôle et dans mes projets qui m’ont beaucoup aidé.

S’occuper de soi – l’élixir contre la déprime

6 jours ! J’ai passé 6 jours sans :

  • remplir mon bullet journal
  • ne pratiquement rien publier sur l’instagram du blog (merci Camille d’avoir prit le relais <3 )
  • faire du sport
  • écrire un article
  • prendre vraiment soin de moi

Bref on comprend tout de suite que mon coup de déprime est aussi lié à l’arrêt d’habitudes qui me font vraiment du bien. Alors une de mes premières actions a été de reprendre ces habitudes. D’abord le bullet pour me vider l’esprit et savoir ce que j’avais à faire. Puis un peu de sport, prendre soin de son corps ça aide vraiment à se sentir mieux : on est fier de soi et juste se bouger ça redynamise. Ensuite on passe aux soins cheveux, visage…

Après avoir prit ce temps pour moi, j’étais enfin prête à reprendre mon blog chéri et à écrire cet article 🙂 Donc je vous conseille de vous poser et de noter les choses qui vous font du bien. Puis de vous organiser doucement pour avancer dans ces tâches. Chaque réussite et même petite avancée comme envoyer des docs adminsitratif qu’on traîne depuis des semaines, vous permettra d’aller mieux.

Si vous voulez d’autres astuces anti-déprime je vous conseille la vidéo de Margaux sur le sujet juste ici .

Savoir dire non

Reprendre ses bonnes habitudes c’est bien, avoir le temps de le faire c’est mieux. Alors oui voir ses copains autour d’un verre c’est très tentant, mais quand c’est la 3ème fois de la semaine, que vous êtes crevée et que vous n’avez même plus le temps de faire des tâches essentielles pour vous même, ça commence à coincer. Parfois il faut donc s’abstenir.

Pour vous donner un petit exemple, samedi dernier j’essayais de me remotiver, j’avais prévu ma journée pour avancer sur des choses. Et bim une copine prend un verre vers chez moi avec ses potes et me propose de venir, trop cool. Je n’étais pas loin et c’était vraiment tentant mais je savais bien qu’en rentrant j’aurai eu la flemme de faire mon sport. J’ai donc décliné et je ne regrette pas du tout : on se prendra un verre un autre jour et moi j’ai réussi à me remotiver et à sortir de la déprime. J’ai d’abord prit le temps dont j’avais besoin pour être aussi dans un meilleur mood pour les autres.

Et je pense que c’est aussi important, il faut savoir dire non pour ne pas passer et faire passer une mauvaise soirée aux autres. Savoir dire non pour avoir du temps et ne pas couler. Savoir dire non pour rebondir et avancer.

J’espère que ces petits conseils vous aiderons à sortir de votre petit coup de déprime. On a tous le droit d’aller moins bien parfois, c’est ce qui nous rend humain. Là où nous pouvons agir c’est sur notre manière d’aborder le problème et d’apprendre de cette mauvaise passe. Note à moi même : ne pas lâcher son bullet journal sinon tout va mal 🙂 Allez bisous et bonne soirée. #sosos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.